Charte environnementale
Retour




LE CONTEXTE

Le programme auquel nous nous référons, « Earth Guest », lancé en 2006 par le groupe ACCOR et dont la devise résume l’esprit : « la Terre nous accueille, nous accueillons le monde », vise le bien-être de l’homme et le respect de l’environnement.
Pour préserver les ressources de la terre, il n’existe pas de solution universelle, mais l’expérience nous a montré que certaines pratiques peuvent être utiles partout et à tous. 
Nous devons tous agir autour d’une ambition commune : laisser une plus belle planète à nos enfants.

NOTRE IMPLICATION

La Charte Environnement du « Caillou Blanc » propose une alternative constructive.
S’appuyant sur 32 actions possibles pour une meilleure utilisation des ressources environnementales, elle représente pour nous une démarche rationnelle.
En effet, la préservation des ressources de la terre est indispensable pour protéger notre santé et nos conditions de vie et cette charte nous offre l’opportunité de démontrer concrètement à nos hôtes qu’un autre mode de consommation est possible, conciliant exigences environnementales et qualité de notre service, pour le développement d’un tourisme durable.

ACTIONS PREVENTIVES


Définir des objectifs de maîtrise des consommations
Comment ? Les objectifs tiennent compte des changements prévus sur l’année : rénovation, changements d’équipements, nouveaux services…
Ce ne sont pas nécessairement des objectifs de réduction mais plutôt des objectifs d’adaptation au contexte environnemental.
Lister les améliorations techniques possibles
Comment ? Un document contenant la liste complète des améliorations possibles pour économiser l’eau/l’énergie a été établi et sera actualisé annuellement et utilisé pour le plan d’investissement.
ACTIONS EN FAVEUR DE LA MAÎTRISE DE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE
Profiter au maximum de la lumière du jour
Comment ? En évitant les éclairages intempestifs : la lumière naturelle est moins fatigante pour les yeux qu’un luminaire.
Il faut privilégier le positionnement des bureaux et tables, face à une fenêtre.
Mieux adapter la puissance de l’éclairage aux lieux
Comment ? Les ampoules (fluo compactes) et tubes néons sont adaptés à la taille de la pièce et à son affectation : une chambre ou une salle de bain ont besoin d’un environnement lumineux moindre qu’une pièce de vie (salon, cuisine…).
Equiper d’interrupteur avec minuterie certains lieux
Comment ? Les couloirs, par exemple, qui ne sont que des lieux de passage, ne nécessitant pas d’avoir un éclairage constant et sont équipés d'une minuterie.
Être vigilant pour l'utilisation des ventilateurs ou de la climatisation
Comment ? Inciter les hôtes à une utilisation "adaptée" du matériel (vitesse, puissance, extinction dès le départ du logement) et privilégier l'achat de nouveaux matériels moins "énergivores".





Mieux utiliser le lave-linge
Comment ? Il faut choisir le programme adapté à sa lessive :
Il faut faire tourner le lave-linge quand il est à pleine charge (une machine remplie est plus économique que 2 lavages en touche "éco" ou "demi-charge").
Il faut privilégier la basse température (laver à la température la plus basse possible est recommandé : un lavage à 30 °C consomme 3 fois moins d'énergie qu’un cycle à 90°C, et en plus, il préserve le linge).
Il faut trier le linge en amont pour laver séparément la fraction la plus sale.
Une attention particulière sera apportée à l'achat des futurs équipements (consommation
< 6 litres/kg de linge lavé).





Diminuer la consommation électrique de son réfrigérateur
Comment ? Il ne faut pas déposer de plats chauds à l’intérieur.
Il est nécessaire de dégivrer régulièrement : dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm, il est impératif de dégivrer les appareils pour qu’ils consomment moins (1/2 cm de givre augmente jusqu'à 30 % la consommation des réfrigérateurs et congélateurs).
Il faut vérifier et nettoyer deux fois par an environ la grille située à l’arrière du réfrigérateur : elle est chargée d’expulser la chaleur extraite de l’appareil.
Une attention particulière sera apportée à l'achat des futurs équipements (consommation
< 0,8 kWh/24 h).

ACTIONS EN FAVEUR DE LA MAÎTRISE DE LA CONSOMMATION EN EAU


Utiliser des régulateurs de débit sur les robinets et les douches
Comment ? Les robinets sont équipés de régulateurs adaptés :
les équipements de type “limiteur de débit” (aérateur, mousseur...) sont évités car ils peuvent éventuellement nuire au confort. Les régulateurs ne réduisent pas systématiquement le débit : grâce à un système de membrane, ils garantissent un débit fixé.

Utiliser des toilettes économes en eau
Comment ? Les chasses-d’eau  sont équipées de systèmes à double débit (le débit le plus élevé devant < 7 litres).
Les "consomateurs" doivent avoir une utilisation adaptée des boutons de chasses-d’eau.

Ne pas gaspiller l’eau de la baignoire
Comment ? En prenant une douche plutôt qu’un bain on divise au minimum par trois sa consommation d’eau.
Lutter contre les fuites d’eau
Comment ? En demandant aux hôtes de signaler aussitôt à la Direction toute fuite constatée (Un robinet qui goutte = jusqu'à 300 litres / jour, une chasse d'eau qui coule = jusqu'à 500 litres par jour).


Arroser de manière raisonnée
Comment ? La mise en œuvre d’un arrosage raisonné implique de connaître les besoins de nos arbres et arbustes. Il faut définir les durées et fréquences d’arrosage en fonction de la pluviométrie. Certaines bonnes pratiques sont privilégiées : arroser lorsqu’il ne fait pas trop chaud (matin/soir) et que le vent est faible.
Ne pas laisser l’eau de la toilette couler pour rien
Comment ? En proposant à nos hôtes d'adopter une attitude responsable (si on laisse couler l’eau pendant un brossage de dents ou un rasage, c'est 18 litres d'eau gaspillés).


Economiser l’eau de la vaisselle
Comment ? Faire la vaisselle à la main ne doit pas être synonyme de gaspillage : il ne pas laisser couler l'eau (remplir un bac de lavage et un de rinçage) et il faut utiliser juste ce qu'il faut de nettoyant (éco labellisé, bien sûr) et aller du moins sale vers le plus sale, telle est la bonne méthode.


Proposer une réutilisation des serviettes et des draps
Nous proposons de changer les draps, serviettes et torchons une fois par semaine et à la demande des hôtes sur les besoins réels.
Cette action ne correspond pas à une baisse du service apporté mais, au contraire, à une meilleure réponse aux attentes.

Utiliser les eaux de pluie
Comment ? En installant un collecteur d’eaux de pluie (que nous utiliserons pour les fers à repasser, pour l'entretien...).
ACTIONS EN FAVEUR DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
Sensibiliser nos hôtes à l’environnement
Comment ? Nous annonçons et expliquons notre engagement à nos hôtes.
Nous présentons la richesse du milieu naturel local, ses fragilités et les gestes qui le protègent (plaquettes, revues et livres « sélectionnés », site Internet, Facebook...).


Inciter nos hôtes à acheter des souvenirs « raisonnés »
Comment ? Nous suggérons d'éviter les objets provenant d’animaux, de minéraux ou de plantes (écailles de tortue, ivoire, coraux, bois rares...), qui menacent directement certaines espèces.
Nous proposons de privilégier les objets issus de la récupération.



Proposer à nos hôtes des modes de transports peu polluants
Comment ? Nous décrivons précisément sur le site internet de réservation du Caillou Blanc l’itinéraire d’accès en transports en commun.
Nous facilitons les déplacements en transports en commun, en mettant à disposition tous les plans de ligne de bus disponibles.
Envoyer des mails ou SMS plutôt que des messages papier
Comment ? Nous collectons les n° de portables et les adresses mail de chacun des hôtes afin de faire passer les différents messages par ce biais (pré-factures, factures, informations, invitations...).
Collecter les tubes/ampoules fluo compacts
Comment ? Les tubes et les ampoules sont collectés et stockés dans un conteneur spécifique. Les spots fluo compacts font partie de ces déchets. Les ampoules incandescentes peuvent être éliminées via cette filière.
Collecter les emballages en carton
Comment ? Les déchets concernés sont les cartons utilisés pour le transport et le conditionnement des produits. Ces cartons sont ensuite collectés par les services compétants.
Collecter les papiers, journaux et magazines
Comment ? Les déchets concernés sont les journaux et magazines ainsi que les papiers produits par notre service administratif (collecteur). Ceux-ci sont ensuite collectés par les services compétants.



Collecter le verre
Comment ? Les déchets concernés sont principalement les bouteilles en verre (il n’est pas nécessaire d’enlever les étiquettes et les collerettes ou de laver les emballages. En revanche, il faut enlever les couvercles et bouchons).
Les matériaux proches du verre (porcelaine, céramique, faïence...) ou les verres spéciaux (ampoules, miroirs, verre opaque, cristal...) sont exclus du tri.
Les déchets sont collectés dans un bac spécifique puis évacués par nos soins au collecteur extérieur.



Collecter les piles/accumulateurs
Comment ? Les piles/accumulateurs proviennent de tous les appareils électriques non reliés au secteur. Les réglementations nationales définissent souvent ces déchets comme dangereux. Les piles et accumulateurs sont collectés au niveau de l’accueil dans un conteneur spécifique puis apportés par nos soins dans un collecteur extérieur.
Collecter les huiles de cuisson
Comment ? Les huiles sont collectées dans des bidons spécifiques placés à cet effet dans chaque cuisine. Ces bidons seront ensuite déposés par nos soins en déchetterie.


Recycler les cartouches d’encre
Comment ? Les déchets concernés sont les cartouches de l'imprimante utilisée au bureau. Nous les rapportons au prestataire.
Nous n'utilisons que des cartouches dites « recyclées » que nous préférons aux cartouches neuves originales.




Utiliser du papier «administratif» écologique
Comment ? Nous n'utilisons pour l'administratif que du papier écologique : produit par un site certifié ISO14001 ou il est éco labélisé ; blanchi sans chlore ; produit à 100 % à partir de papier recyclé ou à partir de bois issu de forêts certifiées FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Pan European Forest Certification).
Par ailleurs, nos efforts se concentrent sur la consommation du papier entre ses différents usages (factures, archivage, administration...) et nous étudions en permanence des pistes de réduction de la consommation.



Favoriser les produits « éco labélisés »
Comment ? Cette action est mise en œuvre pour tous nos achats, qu'il s’agisse de produits d'entretien et de ménage, de fournitures de bureau...
Cela passe par une identification des écolabels existants localement ainsi que des catégories de produits « éco labélisés » disponibles.

Bien choisir ses lessives
Comment ? Nous utilisons et incitons nos hôtes à l'utilisation de lessives liquides  « concentrées » (moins de produit et moins d'emballage pour une même efficacité de lavage) et « éco labélisées » (pour garantir la biodégradabilité).
Privilégier l’eau du robinet à l’eau en bouteille
Comment ? Il nous faut changer les idées reçues : l’eau du robinet est potable (sauf avis contraire de l'Agence Régionale de Santé), bonne à boire et n’implique pas l’utilisation de contenant en verre ou en plastique.